Increvables anarchistes - VOLUME 3

Publié le par Mailgorn Gouez

Increvables anarchistes
VOLUME 3

 

 


De 1914 aux années 30
L'Empire contre-attaque

 

 




éditions Alternative Libertaire
éditions du Monde Libertaire
 


SOMMAIRE

Note des éditeurs
* LES ANARCHISTES DURANT LA GUERRE DE 1914
* LOUIS LECOIN
* 1918 - LA RÉVOLUTION SPARTAKISTE
* 1918/1919 - LES CONSEILS DE BAVIÈRE
* LE MOUVEMENT ANARCHISTE ALLEMAND
* LA RÉSISTANCE AU NAZISME
* INDUSTRIAL WORKERS OF THE WORLD

 


--------------------------------------------------------------------------------

NOTE DES ÉDITEURS

Le chemin
se trace en marchant

À l'origine le projet de retracer l'histoire de l'anarchisme, des anarchistes et de leurs foutues idées en puisant dans 150 ans de textes publiés dans Le Libertaire et Le Monde Libertaire se résumait à la publication de trois ou quatre brochures.
Et puis, au fur et à mesure de nos recherches, nous avons découvert que la richesse de ces deux journaux était plus grande encore que ce que nous pensions.
Nous pensions pouvoir récupérer quelques paillettes d'or dans notre tamis. Les pépites s'amoncelant, il nous fallut nous rendre à l'évidence : nous étions en train de creuser dans une véritable mine d'or.
À ce jour, il semble donc acquis que nous nous dirigeons vers la publication (à raison de deux tous les deux mois) d'une dizaine, d'une douzaine ou d'une quatorzaine de brochures. Des brochures de 52 pages. Pédagogiques. À la portée de toutes les bourses (20 français ou 100 francs belges pièce). Des brochures susceptibles de nourrir la demande d'information, de formation et d'adhésion qui se manifeste de plus en plus fortement envers l'anarchisme.
Reste que, malgré l'augmentation du nombre de brochures composant cette série, nous avons conscience de ne faire qu'effleurer le filon.
Aussi, nous pouvons dores et déjà vous l'annoncer, à l'issue de ces dix, douze, quatorze brochures, nous envisageons de publier un livre qui devrait avoisiner le millier de pages et qui tout, en reprenant les textes des brochures de la série Increvables anarchistes, intégrera tous ceux que nous avons dû écarter (faute de place) mais dont nous estimons qu'ils constituent des joyaux dont il serait dommage de se priver.
Comme vous pouvez le constater, l'aventure ne fait que commencer et nous vous invitons à y participer.
Si sur un sujet ou sur un autre, sur tel ou tel aspect de l'histoire passée, présente et à venir de l'anarchisme, vous avez un jour flashé sur un texte du Libertaire, du Monde Libertaire, de La Rue, des Œillets Rouges... au point de penser que ce texte est d'importance voire même fondamental, n'hésitez pas. N'hésitez surtout pas. Faites-nous le cadeau et l'amitié d'une petite bafouille pour nous faire part de tout cela.
Plus vous serez nombreux à apporter votre pierre à l'édifice d'une œuvre que nous voulons collective, plus cette série de brochures et ce bouquin auront de sens.
En attendant (en vous attendant), nous poursuivons notre petit bonhomme de chemin.
Les deux premiers volumes de la série Increvables anarchistes portaient sur la période des origines du mouvement anarchiste à l'aube de la première guerre mondiale.
Les volumes trois et quatre (objets de la présente publication) portent, eux, sur la période allant de 1914 aux années trente.
Une période douloureuse pour l'anarchisme et le mouvement anarchiste, car, alors que nous étions en plein essor, avec notamment l'apport essentiel des libertaires à la construction d'un mouvement syndicaliste révolutionnaire voire anarcho-syndicaliste, la première guerre mondiale va non seulement nous voir incapables de peser sur les événements, mais, pire, va amener certains d'entre nous, et non des moindres, à jeter l'internationalisme aux orties et à choisir un impérialisme contre l'autre. Car, alors que nous avions pesé sur la mise à bas du tsarisme, sur l'éclosion de la révolution d'Octobre, sur sa défense et sur l'espérance qu'elles représentaient, nous nous sommes fait laminer puis balayer par le fascisme rouge des bolcheviks. Car, notre défaite face à la guerre et aux marxistes léninistes russes va ouvrir le chemin de notre élimination physique dans le mouvement ouvrier international. Car...
Une période héroïque, cependant, car la faute de certains lors de la première guerre mondiale n'a pas empêché la plupart des anarchistes de maintenir haut et fort, dans la tourmente de l'effondrement du mouvement ouvrier international, le drapeau de la révolution sociale et de l'internationalisme prolétarien. Car, aussi bien en Ukraine, avec Makhno, qu'à Kronstadt, nous avons tout tenté, le possible et l'impossible, pour impulser la troisième révolution. Car, en Patagonie comme lors des conseils de Bavière ou aux États-Unis avec les syndicalistes des IWW, nous nous sommes battus comme des lions contre le capitalisme, la montée du nazisme et le totalitarisme bolchevik. Car...
Une période pathétique, si on y réfléchit bien, car rien n'était encore véritablement joué. Car bien que décalqués, martyrisés, épuisés, désossés, dézingués, atomisés, explosés... dans un combat inégal contre le fascisme brun qui commençait à célébrer ses fiançailles avec le capitalisme et contre le fascisme rouge qui embrassait le totalitarisme à bouche que veux-tu, nous avions encore la force de faire basculer la situation en faveur de la révolution sociale et d'ouvrir en grand, comme quelques années plus tard lors de l'Espagne libertaire, la porte de l'espoir.
Une période charnière, au bout du compte, car elle contient tout à la fois les raisons d'une défaite conjoncturelle et les tenants d'une victoire structurelle de notre idéal contre le capitalisme et ses ultimes cartes fascistes à la mode brune ou rouge.
Une période centrale, donc, car lourde de leçons à en tirer !
L'expérience, c'est bien connu, est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire que le chemin parcouru, mais il n'est pas interdit de penser qu'elle puisse, un jour, et pourquoi pas maintenant, se transformer en lampe frontale éclairant le chemin à venir.
Nous nous y employons !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Anar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article