Convoqués au poste pour avoir "injurié" Morano sur internet en écrivant "Hou la menteuse"

Publié le par Mailgorn Gouez

Convoqués au poste pour avoir "injurié" Morano sur internet en écrivant "Hou la menteuse"

 

Une mère de famille est notamment concernée. Elle avait écrit "Hou la menteuse" en commentaire d’une vidéo postée sur Dailymotion, dans laquelle était interviewée Nadine Morano.

Une mère de famille est convoquée au poste de police pour avoir "injurié" la secrétaire d’Etat à la Famille Nadine Morano sur un site internet, révèle le quotidien Sud Ouest, vendredi 5 juin. Pour avoir écrit "Hou la menteuse" en commentaire d’une vidéo postée sur Dailymotion, elle doit être entendue le 11 juin à 16h pour "injures publiques envers un membre du ministère" par la brigade de répression de la délinquance contre la personne. Nadine Morano avait porté plainte contre X le 13 février dernier au tribunal de grande instance de Paris, face au flot de commentaires insultants qui avaient été postés sous cette vidéo, dans laquelle la secrétaire d’Etat s’expliquait notamment, sur le plateau d’I-Télé, sur son apparition en "catimini" à un meeting de Ségolène Royal. Fin mai, Dominique Broueilh, 49 ans, domiciliée à Saint-Paul-lès-Dax, a reçu une convocation, comme une quinzaine d’autres internautes visés également par la procédure, indique Sud Ouest.

 


"Un abus de pouvoir"

 

 

"Pour moi, c’est un abus de pouvoir. Si j’ai fait ce commentaire, c’est parce qu’on le voit bien qu’elle s’est cachée au meeting de Ségolène Royal : c’est criant de vérité. ", estime Dominique Broueilh, citée par le quotidien. Dailymotion, en revanche, n’est pas concerné par la plainte. "La loi est très claire. Nous n’avons aucune obligation de surveillance. Et nous n’intervenons que si on nous alerte, car on ne sait pas ce qui est écrit", rappelle Giuseppe de Martino, l’un des directeurs du site, à Sud Ouest. L’avocat de Nadine Morano, Me Lataste, reconnaît toutefois que le "Hou la menteuse" ne méritait pas un tel sort : "J’ai fait des captures d’écrans avec les insultes, je les ai transmises au parquet. Je ne suis pas responsable de l’enquête et de la démarche des policiers. Peut-être que l’internaute qui a écrit ’Hou la menteuse’ était plus facile à identifier que les autres... C’est regrettable et si un policier fait du zèle je n’y peux rien.", a-t-il déclaré à Sud Ouest.

 


Reste que "Mme Morano en a assez d’être insultée", indique-t-il. "Sa qualité de ministre n’a rien à voir avec sa plainte. Elle ne le serait pas, ce serait pareil. Même à l’abri derrière un pseudo, on ne peut pas tout dire. Aujourd’hui, les hébergeurs de sites ne se sentent pas responsables, ce n’est pas normal."


Source : Nouvel Obs.com

 

la suite : http://antirepression.over-blog.com/article-32278500.html

 


.

Publié dans Vent Libertaire 29

Commenter cet article