The nabot Sarkozy nous fâche avec la terre entière. Il faut l'éradiquer!

Publié le par Mailgorn Gouez

The nabot Sarkozy
nous fâche avec la terre entière. Il faut l'éradiquer!




Extraits de : The Queen is not very happy...



"n’est qu’un Astérix sans potion magique, orgueilleux, ombrageux, mais sans jamais reconnaître ses erreurs qui ne va faire qu’amplifier l’exécrable image de la France comme pays arrogant. La honte est sur nous.

La non invitation de la reine d’Angleterre, engagée elle-même dans cette guerre totale contre une hyène immonde, une idéologie des pires, engagée et représentante d’un commonwealth qui a offert ses enfants des quatre coins de la terre et des océans, que ce fut du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle Zélande, de l’Ecose et de l’Irlande, qui a accueil sur son territoire un gouvernement français provisoire, qui a mis ses fonds et ses terres, ses armes au service de la libération de la France qui a permis sur son sol ce débarquement du 6 juin 1944 qui a donc engagé et entraîné par ce fait dans la mort nombre d’entre ses fils à équivalence avec ces USA entrés eux en guerre bien tard, mais engagés tout de même, qui a vu sa capitale ruinée de bombardements incessants, dont le peuple a souffert et fait tant d’efforts avec un courage souvent à en remontrer à notre Guerrier sous protection de 19 gardes du corps, lui-même incapable de retourner à Gandrange ou d’aller en Guadeloupe ou dans ces zones à Karcherriser malgré se promesses le menton droit au ciel et le torse bombé comme un tonneau de cidre, est une insulte à l’histoire, une insulte au Royaulme Uni à qui - et c’est un comble de l’oublier - a été confiée la direction opérationnelle du débarquement (général Bernard Montgomery) , une insulte aux sacrifices et une honte immense qui va recouvrir le ciel de la France."


"Dès son accession au trône il a commencé à étendre le nuage noir de la honte sur notre pays. Il n’a pas attendu. Le premier jour, oui le premier, il n’a pu s’empêcher alors que le soir même il rencontrait Angela Merkel, il n’a pu s’empêcher pour flatter les bas instincts de la population qu’il ne faut pas pousser bien fort pour qu’elle y tombe, en glorifiant nos entrailles par les louanges de la résistance déplacées en ce moment où elle n’avait rien à y faire - ne sommes nous pas en paix et en paix avec les Allemands, - pour accuser publiquement nos amis d’outre Rhin d’assassins.


Mais ces gaffes multiples lorsqu’il veut être à côté, sur la photo, il faudrait un album pour les compiler, comme cette mascarade à l’Otan où il voulait être placé collé au secrétaire général alors que la règle veut que chaque pays soit à sa place par ordre alphabétique et que ce fut fait pour la photo et, la porte refermée, il a retrouvé sa place enfonçant notre pays dans la honte car tous les participants, eux, ont vu et compris et n’ont pu que mépriser, s’ils ont une once de lucidité, ce caprice inimaginable d’infantilisme et d’orgueil outré et capricieux. Il s’en est pris déjà à beaucoup de monde, même si on oublie Zapatero, il s’est attaqué à Obama, il s’est attaqué aux Tchèques, il s’est attaqué à l’Afrique dans son ensemble il s’est attaqué à Brown, à Merkel, aux Irlandais, aux arabes, il ne pouvait s’arrêter en si bon chemin."


la suite : http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkuFlVkuEAHowEVtUD.shtml

 


.

 

 

Publié dans Vent Libertaire 29

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article