Le Parlement arabe transitoire condamne les pratiques israéliennes à Al-Qods occupée

Publié le par Mailgorn Gouez


Le Parlement arabe transitoire condamne les pratiques israéliennes à Al-Qods occupée

 

 

 
 
 
Le Caire /   Le Parlement arabe transitoire a vivement condamné les mesures et pratiques israéliennes inhumaines dans la ville occupée d'al-Qods, appelant les parlementaire arabes, régionaux et internationaux à sauver la ville sainte et à révéler à l'opinion publique ces pratiques: Actes de judaïsation de la ville sainte, expulsion de ses habitants originaires, confiscation de leurs propriétés, et poursuite de la construction du mur de séparation raciste sur le territoire de la Cisjordanie occupée…

Dans un communiqué distribué aujourd'hui à l'occasion de l'anniversaire de l'occupation d'al-Qods, la présidence du parlement arabe transitoire appelle la communauté internationale, les Nations Unies, la Ligue Arabe, l'organisation de la Conférence Islamique et les organisations onusiennes, à insister sur l'arabité d'al-Qods et à agir sérieusement pour assurer sa libération de l'occupation israélienne expansionniste.

"Il faut des mesures pratiques sur tous les niveaux pour récupérer la ville sainte et faire arrêter l'assassinat politique, économique et social de cette ville", insiste le communiqué, laissant savoir que ni paix ni stabilité n'est possible dans la région du Moyen-Orient sans la récupération des droits arabes usurpés conformément aux résolutions de la légalité internationale, avec en tête le droit du peuple palestinien à établir son Etat indépendant avec al-Qods pour capitale.

La présidence du Parlement fait noter dans son communiqué que depuis juin 1967, l'entité sioniste procède à la plus grande opération de falsification de l'histoire, de la civilisation et du visage religieux d'al-Qods, touchant les enceintes de la vieille ville, ses portes, son entourage, la Mosquée d'al-Aqsaa et les quartiers à l'intérieur du mur de la ville.
Gh.H.


 
la suite : http://www.sana.sy/fra/55/2009/05/26/228338.htm

 


.

Publié dans Vent Libertaire 29

Commenter cet article