En Ile-de-France, cinq listes attaquées en référé devant le Conseil d'Etat.

Publié le par Mailgorn Gouez

En Ile-de-France,
cinq listes attaquées en référé devant le Conseil d'Etat.
 
 

La liste "anti-sioniste" du résistant humoriste Dieudonné considère que cinq listes d'Ile-de-France sont non-conformes et a déposé un recours au Conseil d'Etat.


La liste "anti-sioniste" de l'humoriste controversé Dieudonné a décidé de déposer des recours devant le conseil d'Etat contre la mention sur cinq listes en Ile-de-France de personnalités politiques qui n'y sont pas candidates, a annoncé lundi son porte-parole, Marc George.
Le ministère de l'Intérieur et la commission de la préfecture de Paris compétente pour les listes en Ile-de-France, "ont validé cinq listes en acceptant des intitulés qui incluent des noms de candidats qui ne sont pas candidats dans la circonscription, ce qui est strictement interdit par l'artice R30 du code électoral", a spécifié Marc George.


Le premier recours a été déposé dimanche soir contre la commission de la préfecture de Paris chargée des listes, et un autre devait être déposé lundi contre le ministère de l'Intérieur, qui a accepté ces intitulés. "Comme chacun se renvoie la balle, on a décidé d'attaquer les deux", a expliqué le porte-parole de la liste "anti-sioniste".


"L'Intérieur aurait mieux fait de faire son travail"


Marc George a mentionné la liste Europe Ecologie (Verts) sur l'intitulé de laquelle figure le nom de José Bové, celle de Nous l'Europe (MoDem) dont l'intitulé porte la mention de François Bayrou, celle de Lutte Ouvrière (LO) où figure le nom d'Arlette Laguillier, celle de Libertas où est inscrit celui de Philippe de Villiers, et la liste Jean-Michel Dubois du Front National où figure Jean-Marie Le Pen.


"Le ministère de l'Intérieur, plutôt que d'essayer de mobiliser tous les services pour essayer de faire interdire la liste Dieudonné, aurait mieux fait de faire son travail correctement. Nous demandons donc la non-diffusion des bulletins de vote en l'état", a déclaré Marc George.


Mise en garde


Dimanche, la ministre de la Justice Rachida Dati a affirmé que rien juridiquement n'empêchait Dieudonné de présenter sa liste. "Pour l'instant, on n'a pas d'élément pouvant empêcher Dieudonné de se présenter", a indiqué la ministre,qui est également candidate en Ile-de-France, au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.


Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, qui avait évoqué la possibilité de faire interdire la liste de Dieudonné, la qualifiant "d'antisémite", avait dit avoir demandé une étude en ce sens à la Chancellerie.
Cependant, a précisé Rachida Dati, si Dieudonné veut tenir des propos racistes, "il est clair qu'il ne pourra pas s'exprimer".

la suite : http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkuFkVAAVAgETjrztw.shtml

 


.

Publié dans Vent Libertaire 29

Commenter cet article